Acheter banière

Comment bien renégocier son prêt immobilier, même en 2020

L’année dernière a été l’année du boom des renégociations des prêts immobiliers. Grâce aux taux bas, de nombreux Français ont profité de l’opportunité de modifier leur crédit. Bien que la crise soit proche, c’est toujours d’actualité.

Les taux n’ont pas encore flambé. Ils sont toujours plus bas qu’il y a quelques années. Donc, ne passez pas à côté de cette occasion favorable pour vos finances.

Retrouvez votre tableau d’amortissement. Il est caché sur le site de votre établissement bancaire ou dans la pochette « crédit immobilier ». Vous allez savoir si votre prêt peut être renégocié.

Votre banquier ne vous prendra pas par la main pour une telle opération. C’est à vous d’amorcer la procédure et de découvrir si c’est avantageux.

Différence entre le rachat et la renégociation de prêt immobilier

Si vous restez dans la même banque et que le taux baisse, on parle alors de renégociation. Celle-ci a un coût moindre qu’un rachat. Mais les établissements bancaires ne sont pas toujours conciliants. Si la vôtre accepte la modification, vous signerez un avenant de votre prêt précisant les nouvelles conditions

Le rachat de prêt immobilier consiste à faire un nouveau crédit immobilier dans une autre banque. Ce crédit rachètera et mettra fin au précédent prêt. Des frais supplémentaires par rapport à la renégociation s’appliquent, mais les taux bas peuvent compenser cette opération.

Petit conseil : sauf en cas de litige, restez dans votre banque. La relation est en place et vous n’avez aucune raison de changer. Toutefois, vous pouvez vous présenter à votre conseiller avec des offres de concurrents de rachat de crédit. Ainsi vous aurez du poids dans votre discussion.

Pourquoi vouloir renégocier son crédit immobilier ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à souhaiter renégocier votre prêt.

Voici les principales :

  • une modification de la durée de remboursement ;
  • une diminution des mensualités ;
  • une évolution de la somme à acquitter (si vous avez un apport supplémentaire pour rembourser une partie du capital) ;
  • un taux plus avantageux chez le concurrent. Pourquoi ne pas avoir le même dans votre banque ?

Bon à savoir : vous pouvez souhaiter négocier votre prêt immobilier si vous rencontrez des difficultés financières. Sachez que vous pouvez intégrer d’autres créances dans cette renégociation. Il important de bien faire les calculs pour que cela reste avantageux, mais un crédit à la consommation a toujours des taux importants. Donc, renseignez-vous.

Modalités et frais

Comme beaucoup de modifications de contrat, cela a un coût. Plusieurs frais viennent s’appliquer.

Les frais de dossiers

Que ce soit un rachat ou une renégociation de prêt immobilier, vous aurez toujours des frais de dossier. Ils peuvent être très variables en fonction de l’établissement financier.

Des frais de courtages

Vous avez la possibilité de passer par un courtier ou une société de courtage. Ils recherchent les meilleures opportunités. Ils peuvent vous proposer d’autres banques, mais également négocier un taux très avantageux auprès de la vôtre.

Le courtier prendra une commission qui s’ajoutera à la somme de votre nouveau prêt immobilier.

Les frais en cas de rachat de prêt immobilier

En cas de rachat de crédit par une nouvelle banque, d’autres dépenses s’ajoutent :

  • les frais de garantie. Ils permettent de lever une hypothèque ou d’obtenir une caution pour le prêt.
  • L’indemnité de remboursement anticipé (IRA). Elle correspond en général à 3 % du capital restant dû, sans dépasser 6 mois d’intérêts.

Bon à savoir :

Les frais anticipés peuvent être nuls en cas :

  • de changement de lieu de travail de l’emprunteur ou du conjoint ;
  • du décès de l’un d’eux ;
  • de cessation de travail non décidée pour les prêts octroyés après le 30 juin 1999 ;

Si vous aviez eu le nez lors de l’élaboration de votre crédit, vous avez pu demander que ces IRA soit à 0 %. Oui c’est possible !

Est-ce vraiment intéressant pour moi de renégocier mon prêt immobilier ?

Sachez que vous pouvez renégocier votre crédit immobilier autant de fois que vous le souhaitez. Vous n’avez pas de limitation officielle.

Avant de sortir la calculette

Voici quelques points qui pourraient vous éviter de vous perdre dans les chiffres :

  • votre crédit doit être dans sa première moitié de vie,
  • l’écart obtenu entre l’ancien taux et le nouveau doit être d’au moins 0,7 %,
  • le capital restant dû doit être de plus de 50 000 €.

Si vous cochez toutes les cases, calculez pour vérifier le bénéfice.

Faire des simulations de renégociation ou de rachat de crédit immobilier

À un moment ou un autre, il est requis de calculer le gain potentiel d’une renégociation.

Si vous êtes allergique aux calculs, un courtier peut vous aider et vous fournir tous les chiffres. Il pourra vous conseiller.

Mais vous pouvez le faire vous-même. Il est simple de comparer le coût total de votre crédit actuel sur la période restante (capital restant dû et intérêts) avec :

  • la somme du capital restant dû, des nouveaux intérêts et des frais de dossier en cas de renégociation ;
  • le montant des frais de dossier, de garanties, de courtier si impliqué, et le coût total du nouveau prêt pour le rachat.

Ainsi vous aurez le bénéfice possible d’une modification de votre prêt immobilier. Cela peut être une somme très importante.

Astuce :

En cas de gains, vous pourrez choisir :

  • de garder les mêmes mensualités et vous gagnerez en mois de crédit,
  • ou de conserver la durée du prêt pour diminuer les mensualités.

L’assurance du crédit immobilier peut se renégocier également

N’oubliez pas lors des échanges avec votre conseiller de demander également une modification de l’assurance.

Vous avez la possibilité de choisir un prestataire extérieur à votre banque qui pourrait vous permettre de diminuer encore vos mensualités.

Comparez une ou deux sociétés d’assurance avec celle proposée par votre banque.

Est-ce le bon moment pour renégocier son prêt immobilier ?

Dans cette période post-Covid, les banques sont devenues un peu plus frileuses. Vous pensez que c’est plus difficile de renégocier son crédit. Il faut quand même demander d’étudier votre dossier. Vous n’avez rien à perdre.

Si vous ne demandez pas de renégocation de crédit immobilier, vous ne saurez jamais si cela est possible.

En bref

À plusieurs reprises, dans la vie d’un prêt immobilier, il est essentiel de se poser la question de sa renégociation.

Quel que soit votre choix, rachat ou renégociation, vous aurez des frais qu’il faut prendre en compte dans vos calculs.

Vous pouvez souhaiter renégocier votre prêt pour modifier vos mensualités ou changer la durée de remboursement. Cela sera avantageux si vous n’avez pas dépassé la moitié de la durée de votre prêt immobilier et que la diminution du taux est d’au moins 0,7 point.

Pour calculer le gain possible, déterminez la différence entre le coût total de votre crédit, et la somme des frais additionnée au coût du nouveau prêt immobilier.

Vérifiez si c’est bénéfique d’après les taux en vigueur du moment et prenez rendez-vous. Votre banquier, même si vous êtes en très bons termes, ne vous le proposera pas de sa propre initiative.

Pour aller plus loin